GETTING ON THE DRIVE TRAIN: ANATOMY OF A MOTORCYCLE FINAL DRIVE SYSTEM - Sunstar-Braking

MONTER DANS LA TRANSMISSION : ANATOMIE D'UN SYSTÈME DE TRANSMISSION FINALE DE MOTO

Anatomie d'une transmission

La transmission finale d'une moto est peut-être le système le plus souvent négligé, mais elle nous donne, en tant que pilotes, la possibilité d'adapter précisément les performances de notre machine à notre propre style de conduite.

Qu'est-ce qu'une transmission ? Et comment monter à bord ?

La transmission est une série de composants mécaniques qui font avancer la moto, en commençant par la création de puissance et en terminant par la transmission de cette puissance à la roue arrière.

Composé du moteur qui génère de la puissance et d'une transmission qui permet au pilote d'appliquer cette puissance de manière utilisable, ce système « d'entraînement principal » est ensuite connecté à la « transmission finale » qui transfère finalement le muscle en rotation de la boîte de vitesses vers la roue arrière.

Assez simple, non ?

Eh bien, pas tout à fait. Transférer toute cette puissance au sol de manière appropriée pour des styles de conduite, des vitesses et des environnements spécifiques nécessite une spécification minutieuse des rapports de réduction de vitesse dans l'ensemble du système. Heureusement, ces calculs ont été effectués pour nous par les gens intelligents des usines qui savent réellement appliquer tous ces principes mathématiques que nous avons tous oubliés dès l’instant où nous avons quitté l’école. Les ingénieurs ont créé les systèmes de réduction de vitesse optimaux pour chaque type distinct de moto, des motos de trail et VTT qui serpentent tranquillement à travers les forêts, aux motos de motocross qui sprintent d'un virage à l'autre, aux motos de sport qui exigent des performances à grande vitesse, aux motos de tourisme qui appellent. pour des régimes de croisière inférieurs.

C'est super! Ou est-ce?

Les ingénieurs motocyclettes sont obligés de concevoir des transmissions de motocyclettes adaptées à l’échantillon représentatif de pilotes de chaque type de moto. Et même s’ils font un travail remarquable pour trouver le meilleur compromis possible, cela peut quand même être un peu comme porter un pantalon « taille unique » au lieu d’un costume sur mesure. Heureusement, c'est là que le système de transmission finale entre en jeu.

Le disque final. Le début des possibles.

La connexion de toute cette puissance impressionnante au sol se fait de trois manières : via des pignons et une chaîne à rouleaux, des poulies et une courroie, ou via un arbre de transmission. Pour cette discussion, nous allons nous concentrer sur la configuration du pignon et de la chaîne, car c'est la seule configuration qui permet un réglage relativement simple des rapports de transmission finale pour de meilleures performances.

Tout comme le tailleur effectue des ajustements précis sur les vêtements pour qu'ils s'adaptent précisément à vos besoins, le système de transmission finale à chaîne et pignons vous donne la possibilité d'adapter votre machine à votre style de conduite, à vos préférences personnelles et même à un environnement de conduite spécifique. Si vous prenez ou perdez un peu de poids, le tailleur laisse échapper ou rentre votre pantalon en conséquence. Si vous avez besoin d'un peu plus d'accélération de votre vélo, vous pouvez adapter votre système de transmission finale en rétrogradant. Vous voulez plus de vitesse de pointe ? Équipement Debout. Pour ce faire, nous devons comprendre un peu plus les composants du système de transmission finale à pignons et à chaîne .

Pignons. De quoi se mettre à croquer.

Le pignon d'arbre intermédiaire : ce petit plateau se trouve à l'extérieur du carter de transmission, fixé à l'extrémité commerciale de l'arbre de sortie de la boîte de vitesses (l'arbre rotatif qui tourne à une vitesse déterminée par la sélection des vitesses). Ce pignon est la première étape de transfert de puissance du moteur et de la transmission à la roue arrière. Son efficacité dépend de sa taille, mesurée par le nombre de « dents » en prise avec la chaîne. Un pignon d'arbre intermédiaire plus grand équivaut à une vitesse de route plus élevée mais à une réactivité moindre à des vitesses inférieures. Un pignon d'arbre intermédiaire plus petit signifie une accélération plus vive, mais compromet les performances haut de gamme. Changer les pignons de l'arbre intermédiaire, même d'une seule dent, peut avoir un impact significatif sur les performances. Ce qui nous amène à…

Le pignon de roue arrière—Fixé directement au moyeu de la roue arrière, ce pignon denté plus grand est, littéralement, l'endroit où le caoutchouc rencontre la route. Comme le pignon d'arbre intermédiaire, les pignons de roue arrière sont disponibles dans un certain nombre de tailles différentes, définies par le nombre de dents. Des ajustements subtils des performances de la moto peuvent être effectués plus facilement en passant à un pignon arrière d'une dent plus grande ou plus petite. Un pignon arrière plus grand offre plus d'accélération mais moins de vitesse de pointe. Un pignon arrière plus petit contribue à une vitesse de pointe plus élevée (et à des régimes plus faibles à vitesse de croisière pour les pilotes sur route), mais renonce à l'accélération.

La chaîne à rouleaux—La chaîne à rouleaux relie le pignon de l'arbre intermédiaire au pignon arrière, qui est disponible en version à anneau scellé ou à anneau non scellé (plus d'informations à ce sujet dans un prochain blog). La chaîne est composée de maillons individuels qui s'enroulent autour des pignons et engagent les dents. Ce n'est pas seulement un moyen de transfert de puissance léger et très efficace, il offre également des options au pilote. Contrairement aux autres systèmes de transmission finale, la longueur de la chaîne à rouleaux peut être facilement modifiée, ce qui permet de remplacer les pignons relativement rapidement et facilement et d'adapter le rapport de transmission finale.

Maintenant que les roues tournent…

Comment déterminer la meilleure combinaison pour un engrenage idéal sur notre propre machine ? Nous y reviendrons dans un prochain article de ce blog. En attendant, explorez les différentes options de pignons et de chaînes disponibles pour votre vélo en visitant www.sunstar-braking.com. Vous trouverez la configuration OEM répertoriée ainsi que les options disponibles pour améliorer les performances. Vous avez des questions ou vous ne pouvez pas attendre le prochain épisode pour passer à la vitesse supérieure ou inférieure ? N'hésitez pas à nous contacter pour toute question en appelant le (937) 743-9049 [x1334].

Retour au blog